Véhicules de commandement AEC - HP - LP 4 X 4 et 6 X 6.







"" All this on a super-truck chassis ""

Maquette faite en scratch au 1/35.









Historique : L'Encyclopédie des Armes volume 11 aux éditions Atlas 1990.
Site web :   www.encyclopedie-des-armes.com
L'Encyclopédie des blindés par Christopher F. Foss aux éditions Elsevier Séquoia 1978.





Réalisation de la maquette en scratch par M. Christian Jacquet. 
Les photos sont de l'exposition de Belvaux (Luxembourg) en 2017.







Historique : C'est la mécanisation des transports à grande échelle qui permit aux forces blindées de se lancer dans des opérations hautement stratégiques pendant la Seconde Guerre mondiale. Sans l'immense parcs à camions, il aurait été impossible de formuler le concept de guerre éclair.
Jamais auparavant on avait vu une guerre aussi mobile. Dans le début des hostilités, comme le montre l'invasion éclair de la Pologne par les Allemands, ce mode de combat reposait dur la mobilité pour porter l'attaque en profondeur. On s'attachait une grande importance à la vitesse et à l'efficacité d'une poussée blindée soutenue par une colonne de ravitaillement mobile. Malheureusement pour les Allemands, la plupart de leurs colonnes de ravitaillement étaient encore hippomobiles, et il leur manquait un nombre peu négligeable de véhicules de transport à moteur. Pour remédier à la situation, la plupart des camions civils furent réquisitionnés en même temps que les quelques camions de l'armée de terre polonaise qui avaient survécu à la débâcle.
Les autorités militaires britanniques ne déplorèrent pas tellement la perte de leurs 90 000 véhicules abandonnés en France, car elles y voyaient une manière de faire table rase pour lancer de nouvelles idées. La pénurie chronique de moyens de transport fut cependant à l'origine de l'introduction temporaire de mesures de réquisitionne-ment en attendant que la production du type voulu atteignit les chiffres désirés. Le Commonwealth ne resta pas inactif et joua même un rôle important dans cette production. On doit faire ici mention spéciale du Canada, qui, en dépit d'une industrie automobile très réduite, se lança de 1940 à 1943 dans la production en série de camions tactiques à deux ponts. Il offrait une gamme qui allait du 5 X 4 de 750 kg au 6 X 6 de 3-ton, et qui comprenait divers types de cabines. Au début, les caisses et les châssis canadiens avaient été construits sur des plans qui répondaient aux besoins d'un cahier des charges britannique, mais les premières caisses en bois firent ensuite place aux caisses en tôle d'acier emboutie.


"" L'AEC 4 X 4 "Matador" ""
Le tracteur 4 X 4 AEC "Matador" sortit pour la première fois en 1939 et fut construit selon les directives du ministère de la Guerre pour remorquer des obusiers de 114 mm, de 140 mm et de 152 mm, car on avait alors besoin d'un tracteur à deux ponts capable aussi de transporter l'équipe de pièces et des munitions. Le toit de la cabine des premiers modèles avait une forme différente, car sur les derniers modèles avait été découpée une trappe circulaire pour l'observation aérienne.
Quand elle n'était pas utilisée, elle était recouverte d'une petite bâche. La cabine était d'une conception très simple, mais robuste. Elle consistait en une armature en bois recouverte de plaques d'acier. La caisse était en bois de charpente, avec ridelle arrière rabattable et une portière latérale pour l'équipe de pièces. Sur le plancher on trouvait des coulisseaux spéciaux qui facilitaient le chargement et le déchargement des obus.

Le tracteur 4 X 4 AEC "Matador".  Source: Le site web   www.encyclopedie-des-armes.com


Le moteur du "Matador" était un AEC de 7,58 l à 6 cylindres d'une puissance de 95 ch qui donnait au véhicule une vitesse de 58 km/h. Ce camion était aussi équipé d'un treuil de 7-ton où s'enroulait un câble de 76 m capable, par exemple, de dégager un canon embourbé. Le "Matador" servit dans la plupart des théâtres d'opérations de la guerre.
Dans le désert, il fut très apprécié des équipes de pièces à cause de sa fiabilité, et certaines photos montrent qu'on avait même découpé le toit de la cabine. C'est aussi dans le désert qu'il servit à tirer des remorques de transport et de déchargement, car on ne disposait pas de tracteurs mieux adaptés. La production atteignit un total de 8 612 "Matador". L'armée de l'air britannique fut un des principaux utilisateurs de ce véhicule, puisqu'elle en possédait 400 en différentes versions.
Le General Load Carrier avait une caisse tout acier spéciale, à ridelles rabattables qui facilitaient beaucoup le chargement. Les montants de la bâche étaient amovibles. Certains véhicules étaient dotés d'une caisse plate-forme pour le transport de matériel lourd comme de bennes ou des compresseurs. Quelques châssis furent montés d'un PC blindé pour devenir des Dorchester. Ils étaient équipés d'un matériel de transmission radio à haute ou à faible puissance et d'une tente pour le personnel, que l'on pouvait monter sur l'extérieur de la caisse. Ces véhicules représentaient naturellement des cibles de choix, et on s'était efforcé de leur donner une apparence semblable à celle des camions tous usages.   


Ce AEC "Matador" a été doté d'un toit de cabine aérodynamique. Mis au point à partir des plans originaux du "Hardy" (AEC) des années trente, le "Matador" servit de tracteur d'artillerie moyen pour remorquer les canons de 140 mm.

Un AEC "Matador" sort d'un bâtiment de débarquement de chars américains au cours de l'opération amphibie alliée à Salerne. Il entra en service comme tracteur d'artillerie en 1939. Certains des 9 000 véhicules construits continuèrent à servir longtemps après la guerre, ce qui démontre le sérieux de la conception initiale de ce projet.
Source des deux photos: L'Encyclopédie des Armes volume 11 aux éditions Atlas 1990.


"" Caractéristiques de l'AEC "Matador" ""
Moteur : Diesel AEC de 6 cylindres développant 95 ch.
Dimensions : Longueur, 6,32 m; largeur, 2,40 m; hauteur, 3,10 m.
Poids : A vide, 7 189 t; en charge, 11,024 t.
Performances : Vitesse maximale, 58 km/h; autonomie, 579 km.


"" Blindé PC AEC 6 X 6 ""
AEC s'attela donc à la fabrication d'un blindé PC 6 X 6 dont 151 unités furent produites de 1944 à 1945, en deux modèles de base, le HP (pour High Power) et le LP (pour Low Power). Le HP était équipé de 3 postes de radio, un N° 19 un N° 53 et un R 107. Le LP emmenait un N° 19, un N° 19 perfectionné et un R 107. Dans d'assez nombreux cas, l'équipage disposait également d'une machine à coder. La caisse, percée d'une porte de chaque côté, d'une porte à arrière et d'une écoutille offrait une protection suffisante contre un feu d'armes portatives. Le blindé PC s'organisait en un compartiment moteur, un poste de conduite et l'habitacle d'état-major où le compartiment radio était installé tout à l'arrière de la caisse. Le poste de commandement était équipé de bureaux et de tables à cartes. A l'arrêt, le montage d'antennes de radio était possible. L'AEC employait la traction 6 X 6 en tout-terrain et 6 X 4 sur route normale.
Un moteur auxiliaire situé à l'arrière de la caisse fournissait l'appoint de courant indispensable aux radios et au système de ventilation, lequel servait l'habitacle de travail et assurait le refroidissement du poste N° 53. Aujourd'hui, la plupart des armées emploient une variante de leur APC de base au rôle de blindé PC; pour les Britanniques, il s'agit d'une version modifiée du FV 432, pour les Américains d'une version modifiée (M 577 A1) du M 113 A 1, pour les Russes d'un BTR 152 au toit surélevé.     

Vue arrière du blindé PC de l'AEC, destiné aux mouvements sur le terrain des états-majors généraux et doté d'un équipement spécial comprenant tables à cartes et matériel radio complet. Un blindage épais le protégeait des attaques aériennes.
Source: l'Encyclopédie des blindés par Christopher F. Foss aux éditions Elsevier Séquoia 1978.


"" Caractéristiques du PC blindé 6 X 6 ""
Type : Véhicule de commandement.
Équipage : 8 hommes.
Armement : Néant.
Blindage : Maximum 9 mm.
Dimensions : Longueur, 7,949 m; largeur, 2,413 m; hauteur, 2,692 m.
Poids : 18,3 t.
Moteur : AEC Model A 198 6 cylindres diesel développant 150 ch à 1 900 tr/mn.
Temps de service : Introduit dans l'armée britannique à partir de 1944; resté en service pendant quelques années après la fin des hostilités.

"" La maquette du 4 X 4 sur châssis "Matador" ""
Christian a réalisé ce véhicule de commandement au 1/35 en scratch sur châssis "Matador". Ce camion porte les couleurs hollandaise, mais l'armée belge en a eu aussi après la guerre.Comme me disait Christian, la maquette fini, des fabricants ont sortis celle-ci, voici quelques références.

Marque AFV Club au 1/35, AEC Dorchester, référence AF 35227.
Marque SKP au 1/35, ACV Dorchester, référence SKP 060.
Marque Peddinghaus au 1/35, ARC Dorchester, Markings Rommel's Staff Cars, référence 3321.
  









Jean - Marie


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire