Le missile MIM-23 A Northrop Hawk




Le Northrop Hawk

                  
                                                                                                              Maquette Revell au 1/32. Réf: 00016
                 Historique:  Baptisé à l'origine SAM-A-18, portant l'Ordnance Number MAE 1,le missile MIM-23A comporte un auto directeur, un cône de charge, quatre ailes et un moteur.
                  Initialement prévu pour la défense contre les attaques à basse altitude, il peut intervenir entre 30 et 10.000 mètres (avions en formation) ou 18.000 mètres (avion isolé). Il utilise un explosif conventionnel.
                  Les rampes de lancement très courtes et très légères sont assemblées par trois sur un affût mobile.Elles peuvent être protégées des intempéries par une enveloppe en forme de ballon, qu'il n'est pas nécessaire d'ôter en cas d'urgence.
                           L'ensemble constitue un matériel robuste, tranportable par hélicoptère ou un avion moyen.
                  L'engin se dirige vers l'objectif par auto guidage direct semi passif. Plusieurs engins peuvent être tirés en même temps ou à court intervalle.
                  Le BCC (Battery Control Center) comporte aussi deux radars asservis l'un et l'autre en azimut, le radar d'acquisition à pulsations pour la couverture de volume et le radar d'acquisition CW qui peut voir les sept objectifs de basse altitude.
                  Caractéristiques:  Dimensions:  Longueur:  5m10.
                                        Diamètre:   0m35.
                                        Envergure:  1m25.
                                        Poids:         600 kg.
                                        Portée:       de l'ordre de 30 kilomètres.
                                       Vitesse:       environ 2.200 km/h.


                  La maquette:  A l'origine c'est un moule Renwal, Revell racheta tous les moules fin des années 1970. En 1983 nous avons vu cette maquette dans la série History Makers, en 2009 ce kit ressort sous le label Revell Classics.
                 Pas une ride sur ce kit, tout est mobile sur cette maquette (roues, stabilisateurs, le râtelier à missiles, ainsi que les paraboles du radar). Juste une petite lacune dans le plan de montage pour la position de certaines pièces.
                  Le montage du châssis:  Faire un bon ébavurage et un montage à blanc avant le collage. Revell préconise de ne pas coller la pièce 31, ce que je n'ai pas fait. Sinon le reste s'assemble très bien. Il y a un objet cylindrique à rajouter à l'arrière, un fût au 1/72 attaché par deux bandes de carte plastique feront l'affaire, prévoir aussi un extincteur (voir photos). Pour la peinture j'ai utilisé un vert militaire en bombe, les pneus des roues en gris foncé humbrol 67. les vérins en argent humbrol 11. Ne pas oublier les feux rouges et oranges, nous terminons par les décals et le vernis satiné.
                 Le montage du radar de tir:  Indem faire un bon ébavurage et un montage à blanc avant collage. Rajouter deux pièces aux paraboles (voir photos), les cables des paraboles sont à amincir. Pour la peinture, le tout en vert militaire, l'intérieur des paraboles en aluminium, les vérins en argent, les pneus en gris foncé. Ne pas oublier les feux rouges et oranges, nous terminons par les décals et le vernis satiné.
                  Les missiles:  Faire un bon ébavurage, la peinture en blanc brillant humbrol 22, les cônes en rouge vif humbrol 19, les tuyères en gun métal, mettre les décals et le vernis brillant.
                  Le diorama:  Voir la photo de présentation.

                                                                        Malafon.
                         

1 commentaire:

  1. Salut, Jean-Marie j'y suis enfin, ton Blog est super.J'espère que tu recevras mon message.A plus.
    Etienne

    RépondreSupprimer