Le char M5A1 Stuart VI armée britannique 1944/45.








"" Son nom, un hommage au général J.E.B Stuart ""

                                                     Char radio-commandé de la marque 21st Century Toys au 1/6.



Historique : Le site web: http://fr.wikipedia.org    / L'encyclopédie libre.
Licence CC-BY-SA 3.0

Histoire et Maquettisme n°48 de janvier-février 1997.



Réalisation de ce char radio-commandé Gunner Vogt.





Le char M3 Stuart (ou Light Tank M3) est un char léger produit par les Etats-Unis au cours de la Seconde Guerre mondiale et aussi utilisé par les forces britanniques et de Commonwealth. Son surnom de General Stuart ou simplement Stuart lui a été donné par les Britanniques en hommage au général J.E.B. Stuart de la guerre de Sécession. Certaines troupes utilisaient le terme non officiel de Honey alors que les américains gardaient la désignation officielle Light Tank M3.

Historique: Observant le déroulement des événements en Europe, les concepteurs de chars américains se sont rendus compte que les chars M2 étaient obsolètes et décidèrent de les améliorer. La nouvelle conception, avec un meilleur blindage, une suspension modifiée et un nouveau système de recul du canon fut désignée Light Tank M3.
La production du véhicule commença dès mars 1941 et continua jusqu'en octobre 1943. Comme le M2A4, son prédécesseur direct, le M3 était armé d'un canon de 37 mm modèle M5 et de 5 mitrailleuses Browning M1919A4 cal 30 (7,62 mm).
Les premiers M3 étaient motorisés par des moteurs dérivés de l'aéronautique. Pour privilégier la livraison de ces derniers pour l'aviation il fallut opter pour un nouveau bloc. Le choix se porta sur le montage de deux moteurs jumelés d'origine Cadillac.
Le nouveau modèle (appelé M4 mais rebaptisé M5 pour éviter la confusion avec les M4 Sherman) a également reçu une coque remodelée avec des plaques de blindage inclinées et le déplacement des trappes d'accès du pilote sur le dessus de la coque.
Bien que la principale critique remontant des unités employant les Stuart était son manque de puissance de feu, la série des M5 gardait le même canon de 37 mm. Le M5 a graduellement remplacé le M3 dans la production à partir de 1942 et fut remplacé par le M24 Chaffee fin 1944. 

Un M5A1 au musée des blindés de Worthington.
Source: http://fr.wikipedia.org   Licence  CC-BY-SA3.0.
Un char M24 Chaffee.  Source http://fr.wikipedia.org     Licence CC-BY-SA 3.0.


"" Le cours de la guerre "
Source: Histoire et maquettisme n°48 de janvier-février 1997.
Le 19 juillet 1942 l'objectif du groupe Ruoff (17e armée) est Rostov sur le Don. Il le LVII. Panzerkorps (13. Pz.-Div., 5e SS, 125. ID, une division slovaque) à l'ouest et le III. Panzer-korps (14. et 22. Pz.-Div.) au nord.
Rostov est une position forte et stratégique, les Russes vont se battre comme dans Stalingrad maison par maison. Les blindés allemands ne peuvent s'y risquer car trop vulnérables en vile, c'est donc l'infanterie qui va s'en emparer en une cinquantaine d'heures.
Le 23 juillet, l'opération "Brunswick" (conquête du Caucase) est lancée, le but étant d'atteindre la Mer Noire et les champs pétrolifères. List qui commande le Heeresgruppe A (17e armée et la 1re Panzer Armée de von Kleist) doit s'emparer de Maikop et Grozny, ce qui va diviser ses forces en deux :
- le groupe Ruoff : la Mer Noire (9 divisions).
- von Kleist : Vorochilovsk, Grozny, Bakou (10 divisions).
Le front entre les deux groupes est large de 1 200 km et le terrain difficile est fait de steppes et de montagnes atteignant 4 500 m, sans compter le manque de carburant et de véhicules.
En face, Malinovski (18 et 37e armées) tient la première ligne de défense soviétique, ses unités étant très diminuées, les trois autres divisions lui étant attribuées ont été retirées du front pour être reconstituées. Si les forces terrestres russes sont diminuées, leur force aérienne est plus importante que celle de la Luftwaffe.
Le 25 juillet, von List lance son attaque et le front russe chancelle, Staline donne l'ordre de ne pas reculer, mais les Russes ne peuvent contenir les Allemands qui avancent de 50 km par jour, et ils préfèrent se replier sur Stalingrad, pour éviter les encerclements. Les Allemands avancent vite, mais ils doivent sans cesse stopper leur progression par manque de carburant qui est amené à dos de chameaux.

Au début de l'été 1942, les Allemands étaient prêts à lancer leur seconde grande offensive, avec cette fois pour objectif la prise de Stalingrad et la conquête des puits de pétrole de Caucase au sud. Mais ils ne pouvaient plus alors se permettre aucune erreur, ne voulant surtout pas passer une autre hiver dans la steppe.
Source: Blindés 1939-1945, 3e trimestre 1976 aux éditions Hachette.


"" Le véhicule M3 Stuart ""
Le M3 est un véhicule de fabrication américaine qui sort en mars 41 des chaînes d'American car and foundry, au moment même où Hitler envahie l'Afrique.
Les Britanniques, avec l'entrée en vigueur de la loi prêt-bail, s'intéressent au Stuart et sur les 538 construits, 280 sont envoyés en Egypte. La version britannique est particulière avec sa tourelle hexagonale et seulement 3 mitrailleuses dont une aérienne sur les 5 prévues à l'origine.
Le M3 est de conception simple, ce qui permet une production massive, mais devant les blindés allemands, ils ne font pas le poids et il sera plus employé comme véhicule de reconnaissance (préféré à l'automitrailleuse Daimler). Sa robustesse et sa fiabilité lui valurent le surnom de Honey (chérie). Certains Honeys furent envoyés à l'armée russe afin de contrer l'offensive allemande pour suppléer le T-34 ou seulement 1 225 sont construits en juin 1941.
Le M3A3 tiendra, compte des difficultés précédentes, le Stuart sera donc sans cesse amélioré jusqu'à sa version finale M5A1.

Le Stuart Mk 1, le char le plus rapide utilisé dans le désert, le Honey était aussi le premier char américain employé par les Britanniques durant la guerre.
Source: Blindés 1939-1945, 3e trimestre 1976 aux éditions Hachette.

Sans doute le char le plus remarquable de la guerre, le T-34 surclassa complètement les Panzers III et IV allemands par sa vitesse, l'inclinaison de son blindage, son blindage, son armement et ses performances en tout-terrain.
Source: Blindés 1939-1945, 3e trimestre 1976 aux éditions Hachette.


"" La protection du char M3 Stuart ""
Avec 12,7 tonnes, le M3 Stuart est plutôt lourd comparé à la plupart des chars occupant la même fonction de reconnaissance. Néanmoins, il s'illustre avec un blindage plutôt conséquent. Sa protection frontale de 25 mm permet d'arrêter les balles de armes légères telles celles des mitrailleuses de 6.5 mm ou 7.7 mm. Même certaines mitrailleuses lourdes japonaises de 13 mm n'ont pas pu perforer le blindage du M3.
La seule arme qualifiée de légère pouvant transpercer le blindage du Stuart serait le fusil antichar Type 97, dont la cartouche pourvue d'un noyau en acier durci (à 793 m/s) peut transpercer 30 mm à 250 m de distance. Seule la caisse semble invulnérable avec ses 44 mm.
Malgré une bonne protection, sa motorisation essence est souvent prompte à s'enflammer en cas d'impact ou de problèmes internes.
Il ressemble au vrai, mais pas du tout, Gunner Vogt nous a fait cela au 1/6, pour moi c'est le meilleur.


Le Stuart est équipé d'un moteur 7 cylindres en "V" Continental W-670-9A de 262 chevaux (pour 2400 tr/min). Il atteint un rapport puissance /poids d'environ 20,63 cv/t, rapport tout à fait honorable qui lui donne une très bonne mobilité et réactivité, sur route comme en tout terrain.
Grâce à une boîte de transmission dotée d'un rapport supplémentaire (5 rapports au total), il possède de meilleures accélérations, des reprises plus consistantes et atteint sa vitesse maximale plus rapidement. 
Dérivé d'un moteur d'aviation, le bloc américain essence est très gourmand et n'autorise qu'une distance franchissable de 133 km sur route. En tout terrain, la consommation du Continental n'est pas connue, mais le Stuart ne doit pas dépasser les 100 km d'autonomie, malgré des réservoirs conséquents (245 litres). Ses chenilles larges de 25,1 cm lui donnent une pression massique de 0,723 kg/m². Le Stuart tourne avec un rayon de braquage de 12,8 m. Le système Vertical Volute Spring du train de roulement lui donne  plus grande facilité dans les pentes et dans les endroits à fort dénivelé. 



"" Caractéristiques du M5A1 Stuart VI ""
Production: 6 810 produits.
Le M5 avec tourelle des M3 A3, version la plus utilisée par l'US Army en 1943.
Équipage: 4 hommes
Poids: 15 380 tonnes.
Longueur: 4,80 m.
Moteur: Cadillac Twin (2 V-8 Série 42 à essence refroidis par eau) 220 ch à 4 000 tours/ minute, développant 178 kW (242 ch).
Armement: 1 canon de 37 mm M6 et 2 Browning M1919A4 de .30-06 US (7,62 mm) comme mitrailleuses coaxiales et de DCA.
Blindage: 12,67 mm.
Dimensions: en m (LI/H) : 4,34/2,3/2,25.
Masse au combat: 14,969 tonnes.
Puissance massique: 16,1 ch/t.
Vitesse (route/tout terrain): en km/h 58/30.
Autonomie sur route: 160 km.
Passage de gué: 0,9 m. 

Le char léger Stuart M5A1 fut utilisé pour la première fois en 1941. Il équipait en 1944 les unités de reconnaissance et de cavalerie U.S. Ils furent plus utiles que les auto-mitrailleuses dans les missions de reconnaissance et leur canon de 37 mm constituait une arme valable à opposer à l'infanterie.
Source: Connaissance de l'histoire n°41 de décembre 1981.


"" Le M5A1 de la marque 21st Century Toys ""
Le petit mot de Gunner: Salut à tous, l'année dernière grâce à une grosse prime, j'ai enfin pu me prendre mon premier char au 1/6  pour 250 €.
C'est un M5A1 de chez 21st CenturyToys. Il existait déjà en statique mais il y a de nombreuses années.
Toys are us et Wellmart Au State ont réussis à leur faire lancer en RC..., c'est à la base un gros jouet... mais à l'américaine : base saine, forme juste (il n'y a que le canon qui est trop court). Pratique a démonter (tout est vissé, aucun point de colle)...
Mais comme le lancement a eu lieu en plein où le mannequin militaire au 1/6 des marques comme Dragon, BBI, et autres commençaient vraiment à connaître le succès, ce sont les papas collectionneurs qui se sont avidement jeté dessus, du fait de sa légèreté, de son réalisme plus que satisfaisant pour un jouet vulgaire et surtout, contrairement au jouet 1/6 Hasbro..., parfaitement à l'échelle (les véhicules Hasbro font vraiment trop jouet, ils sont ignoble et pas du tout à l'échelle, mais alors pas du tout !!).
Sachant aussi que le moindre char RC au 1/6 en kit, métal, à monter soit même pèse au minimum la bagatelle de 50 à 200 kg suivant le modèle et d'un prix au minimum de 2 000 dollars...
Du fait, les Stuart RC sont devenus très rare !!! d'où le saut sur cette occasion en or.
Pour le 1/6, c'est l'échelle des poupées Barbies, des actions Man et autre GI Joe, pour les figurinistes c'est du 12 pouces.

Brut de pomme çà donne çà : 



"" La transformation du M5A1 made in Gunner ""
La mitrailleuse refaite avec deux moches de la même marque.
Début du gros oeuvre, la fabrication du coffre et les grilles.
Fabrication d'une boîte de premier secours, avec une boîte de de cigarillos de ce format. La découper en trois à la scie à onglet et à mi-hauteur et à la base pour obtenir ceci.
La boîte de premier est faite et mise en place.
La réalisation des soudures avec de la pâte Pébéo (un travail remarquable).
Bravo Gunner, un vrai travail de professionnel.   
Fin des lignes de structure soudées, texturage des parties en acier coulé et rails de fixation des crapons de chenille scratchées, tourelle,, chenilles , la plage arrière  et les attaches de lot de bord.  
L'outillage, lot de bord scratché (sauf la pelle qui est juste retouchées), avec attaches et les phares avant.
 Pour la suite : sirène et phares en place. Trappe du chef de char avec bloc optique et système de fermeture et rembourrage. Fermeture coffre arrière et nouvelle mitrailleuse de la marque Dragon, du bon type cette fois.
Pour la suite : la trappe du tireur détaillée, l'embase d'une des antennes (version anglaise oblige), les profilés d'arrêt des trappes ouvertes; la trappe manquante à côté de l'extincteur moteur. Les trous du Hedgerow cutter cullin et avec les portes manilles, détaillage des outils de fixation des patins de chenilles.
Le pare-brise rétractable et les diffuseurs.
Les figurines : celle avec la Cornemuse est splendide.


"" Pour terminer les photos du char au 1/6 ""
 
 
 
 
 
 



video:





Jean-Luc / Jean-Marie