Pigeonnier Militaire sur châssis Omnibus type "B" 1910.






"" Les omnibus anglais arrivent en France ""
                                                                                       Conversion sur une base Airfix au 1/32.   Réf: AIR06443. 




Historique: La revue MPM Magazine n°96 de juillet/août 1979.



Maquette réalisée par mon ami belge J...n   Z.....y.
Je le remercie pour l'autorisation de la publication.



Historique: La période de la guerre 1914-18 est particulièrement pauvre en matière de maquettes et de figurines plastique (si l'on excepte le char Mark IV à l''échelle HO chez Airfix ou les figurines de chez Segom, tout cela était en 1979, maintenant il y a du matériel et du choix...).
Nous avons pourtant une certaine tendresse pour ces véhicules anguleux et mal dégrossis, arrachés pour la plupart à leur existence civile et tant bien que mal adaptés aux dures réalités de la guerre. Cela a conduit mon ami belge à entreprendre la construction de cet "oiseau rare" qui est ce pigeonnier militaire utilisé par l'armée britannique en 1914.

Les premiers autobus de la London General Omnibus Compagny de type Daimler ou AEC, furent utilisés dès août 1914 par le corps expéditionnaire britannique, lors de la bataille de Mons et ultérieurement pour la défense et la protection des ports de Boulogne, Ostende et Dunkerque, le parc automobile de l'armée britannique (1200 véhicules environ) s'étant révélé insuffisant.
Les premiers bus arrivèrent en France dans leur célèbre livrée civile rouge et blanche, encore couverts d'affiches et de panneaux publicitaires et le moins qu'on puisse dire, est qu'ils manquaient de discrétion. Très vite, ils furent transformés, débarrassés de leurs vitres fragiles et dangereuses, habillés d'un coffrage de planches, et peints en kaki.
Plus tard, dès leur construction, ils furent modifiés en fonction du rôle auquel on les destinait (transport, ambulances, PC d'état-major).
Les pigeonniers automobiles étaient utilisés par le QG de chaque division, les pigeons représentant alors le seul moyen de transmission possible sur des distances importantes.
La plate-forme supérieure du bus avait été couverte et des volières faites d'une armature de bois grillagée avaient été construites de chaque côté. La plate-forme inférieure servait de salle de travail.
Documentation: Military Transport of WW 1 de C. Ellis & D. Bishop, éditions Blandford.
Airfix Magazine numéro de juillet 1969.
Photos parues dans "L'Illustration" (1914-1918) et The observer's army vehicles directory to 1940 de Bart H. Vanderveen éditions F. Warne.  
Un pigeonnier de campagne anglais pendant la guerre de 1914-1918. Il s'agit d'une transformation en pigeonnier d'un bus type B de 1910 pour acheminer des pigeons servant aux transmissions de l'armée britannique.  
Source: Collection de mon ami belge. 


La maquette, un vieux kit Airfix au 1/32.

La maquette Airfix au 1/32 sert de point de départ à cette conversion. Le kit est la version civile, mais la boite contient une planche de carton imprimé prédécoupé d'un effet "kitsch" garanti, destinée à une conversion en transport de troupes qui fera sans doute sourire les maquettistes !
Cette maquette est déjà ancienne, mais fait l'objet d'une réédition.
Le moulage n'est pas une merveille de finesse et un gros travail d'ébarbage et de ponçage est nécessaire.
Plans qui ont servit à la transformation.  Source: Collection de mon ami belge.
Un peu d'ajout sur le poste de conduite, les parties rouges sont la base, les parties blanches sont les transformations apportées. 
La cloison arrière et la cloison avant.
Les parois gauche et droite intérieur.
Les mêmes extérieur.
Voilà ce que ça donne, reste à détailler l'intérieur puis la partie pigeonnier, toutes les parties supérieures et l'intérieur seront en carte plastique.                 

 
La suite du montage du pigeonnier, les parois inférieures sont montées, et l'intérieur un peu meublé, bien que l'on ne verra plus grand chose , une fois fermé par le plafond.




Voilà l'avancement des travaux sur le pigeonnier, ça commence à prendre forme, j'ai utilisé du tulle qui sert à la confection de rideaux pour la confection du treillis. 






 
 Voilà la suite du montage du pigeonnier, la partie inférieure mise en peinture. La différence de couleurs entre les photos est due au flash, les claires au flash, les foncées sans flash, reste à meubler le pigeonnier  et y installer les volatiles.




 
 
 Voilà donc la fin du montage du pigeonnier, j'ai fait une saynète pour le mettre en situation, ajout d'un chien (bulldog), et un vélo.
Le soldat jouant de l'accordéon, n'est là que pour meubler et sera remplacé lorsque je trouverai des figurines anglaises WW1.
Après le pigeonnier, j'envisage un camion canon DCA, même époque, d'abord trouver la documentation... 


Pour ceux que cela intéresse, la revue MPM Magazine a sorti en 1979, dans le n°96, l'article comment faire la conversion de l'omnibus civil en Pigeonnier militaire. (Ma fois, ça doit être très dur de ce le procurer maintenant).
La défunte revue MPM Magazine, il y avait de tout dedans et pour tout le monde...




                                                                           J...n/Jean-Marie










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire