Sur le pont d'un Porte Avions de la "Royale"





""QUI FAIT QUOI ???""

Article, historique et collection par mon ami Jean-Pierre Boespflug




                                                    La majorité d'entre nous a déjà monté ou va le faire, un aéronef de l'Aéronautique Navale (plus connu sous le diminutif d'AERO). De plus et c'est heureux chacun de nous essai d'agrémenter sa maquette par une saynette appelée injustement Diorama et qui présente quelques figurines rouges, vertes, jaunes, bleues etc... Tous des Ponev sans lesquels rien d'aéronautique ne serait possible à bord d'une base aérienne flottante.
                          Avant de classer tout ce petit monde il faut savoir que les spécialités du pont se divisent en quatre familles et que chacune d'elle porte une tenue bien spécifique qui permet à tout moment de savoir qui fait quoi.
Nous avons donc les P.E.H. Pont d'envol hangar.
L'AERO Flottilles escadrilles et groupement technique aviation.
Les LA Installations aviation.
Enfin les DIVERS
Le "Clemenceau" après sa refonte de 1979 lui permettant, notamment, le stockage à son bord des bombes nucléaires tactiques, emporte à son bord les trois principaux types d'avions de l'Aéronavale : le Bréguet Alizé, spécialisé dans la lutte anti-sous-marine, dont 7 exemplaires stationnent sur le pont avant, le Vought F-8E (FN) Crusader avec 9 appareils appartenant à la Flottille 12F et quelques exemplaires de l'Etendard IV en cours de remplacement par le Super Etendard.
Ce bâtiment, en service depuis 1961, déplace 32 800 t en pleine charge. Longueur : 265 m; puissance : 126 000 CV; vitesse maximum : 32 noeuds (près de 60 km/h; équipage : 2 340 hommes dont 80 officiers et 560 officiers-mariniers; armement : 8 tourelles de 100 mm anti-aériens; nombre d'appareils embarquables : 40. (Photo : Marine Nationale).   Source:  Connaissance de l'Histoire.
Les P.E.H divisés en quatre famille :
                     Chef de pont d'envol, hangar.
                     Officier P.E.H officier de lancement.
                     Directeur chef.
                     Directeur Conev et Ponev.
Ce personnel porte des maillots JAUNES avec en lettres noires leur fonction ou le numéro d'équipe. On les appelle familièrement Chiens Jaunes car dans le bruit intense qui règne sur le pont ils ne donnent pas les ordres, ils les aboient.
Les Aides Directeurs : Portent des maillots Bleus à bande Jaune avec en noir le numéro d'équipe.
Ensuite toujours dans la catégorie des P.E.H, viennent les conducteurs des engins de pont d'envol, (les tracteurs de piste) ce sont les Conev facilement identifiables à leur maillot BLEU avec un T en ROUGE et portant leur numéro d'équipe.
Les équipiers de pont d'envol les Ponev maillot BLEU clair.
Les fonctions spéciales : à ne pas oublier ce personnel indispensable que sont les Météo et les Photos, leur point commun et le maillot BLEU à bande ROUGE avec marquage de la fonction en noir.
Le personnel P.E.H : Pont d'envol hangar. 
Depuis l'habitacle de son Super Etendard, arrimé à la catapulte (dont on distingue bien le bras accroché au ventre de l'avion) qui va dans quelques secondes le propulser brutalement dans les airs, le pilote suit attentivement les gestes du directeur du pont d'envol qui lui communique ainsi ses derniers ordres. Celui-ci porte un casque anti-bruit avec des écouteurs et à sa ceinture (très large pour protéger les reins des turbulences créées par l'avion) un poste HF. Cette série de décollages suivis d’appontages à peine moins énergiques entraînent une fatigue très grande du matériel dont l'usure est beaucoup plus rapide que les avions terrestres.  (Photo : E.C.P.A.).
Source: Connaissance de l'Histoire. 
Maintenant vient le personnel AERO :
Les patrons de flottilles et les chefs de piste ont des maillots  BLANCS.
A bord du P.A sont souvent détachés des mécaniciens, des électroniciens etc... qui appartiennent aux flottilles et non au personnel d'équipage du navire. Ceux-ci portent des maillots VERTS à bande NOIRE, ce sont les techniciens d'armements appelés familièrement "BOOM".
Le personnel AERO : Flottilles et groupement technique aviation.
Suivant le personnel AERO arrivent les I.A Installations Aviation.
Le chef d'installations avion (catapulte, ascenseur, freins) et les techniciens d'installations aviation (optique) sont reconnaissables à leur maillot BLANC à bande NOIRE.
Près des catapultes et dans la vapeur travaillent, les servants de Hold backs et les élingueurs à maillot BLEU VERT, quand aux pompistes du bord ils sont en ROUGE.
Sur le pont du Charles de Gaulle, Super Etendard, Rafale, Hawkeye et Pedro, regagnent leurs entrepôts grâce à des ascenseurs servis par des Liftiers identifiables par leur maillot BLANC rehaussé d'un superbe L NOIR.
Le personnel I.A Installations Aviation. 
Sur un Porte Avions comme du reste tout autre bâtiment de la ROYALE le maître mot est sécurité, pour cela il y a, à bord un officier sécurité à maillot BLANC, des techniciens incendie dont la tenue est facilement identifiable des infirmiers des médecins dont le maillot BLANC est rehaussé d'une croix ROUGE.
Toujours dans le domaine de la sécurité les Fusiliers marins, plus connus sous un nom qu'il ne faut pas prononcer ni à bord ni à terre, (sinon gare aux représailles !!!). Ce sont les Sakos, reconnaissables à leur maillot MARRON à bande NOIRE avec comme accessoire un ceinturon et une paire de guêtres.
Le personnel divers.
                          Voilà à ce jour le personnel que l'on rencontre dur le pont d'un Porte Avions. Beaucoup de monde dans peu de place mais chacun à sa place pour une efficacité sans pareil.
                          Par temps froid où le personnel revêt la doudoune ou la parka seul, le serre tête identifie le personnel puisque tout le monde porte cet accessoire dont la couleur et identique à celle du maillot. Enfin chez nous pas de RAMBO torse nu se promenant sur le pont comme on en trouve dans les boîtes de figurines en complément des maquettes.
                          Voilà je vous ai vidé une partie de mon sac de marin et vous serez à même de répondre maintenant à tous ceux qui vous poseront une question sur ce personnel bariolé sans lequel aucun Porte Avions au monde ne pourrait fonctionner.
                                                             Jean-Pierre/Malafon   
Le porte-avions Clemenceau était, avec le Foch, l'un des porte-avions de la Marine nationale. Lancés respectivement en 1961 et 1963, ces deux porte-avions disposent d'un pont d'envol blindé avec une piste de 275 m de long et deux ascenseurs de 16 m de longueur. Le Clemenceau vient d'être "refondu" a  reçu à cette occasion des installations spéciales pour abriter les bombes atomiques tactiques mis en oeuvre avec les nouveaux Super-Etendard. Le Foch doit bénéficier des mêmes modifications dans un proche avenir.
Caractéristiques:  Déplacement : 22 000 tW. Longueur : 265 m. Largeur maximum : 51 m. Puissance : 126 000 CV. Vitesse : 32 noeuds.  Equipage : 1338 hommes. Armement : 8 canons de 100 mm AA Mle. 53 en tourelle monotube et 40 appareils Super-Etendard, Crusader, Bréguet Alizé ou Hélicoptères.
Source:  Connaissance de l'Histoire.   
Le Crusader, intercepteur tous temps équipe les flottilles 12 et 14F de l'aéronautique navale. Ce chasseur de fabrication américaine est embarqué à bord des porte-avions.
Caractéristiques:  Poids : 13 tonnes. Envergure : 10m72. Longueur : 16m61. 1 réacteur J 57 P 20 A Pratt and Whitney de 8 150 kg de poussée. Vitesse : Mach 1,8. Plafond : 15 000 m. Autonomie : 1 500 nautiques. Armement : 4 canons de 20 mm et missiles air-air.
Source:  Connaissance de l'Histoire. 
Hélicoptère Snias Super-Frelon 321 G. Le Super-Frelon est le plus gros hélicoptère utilisé par les Forces armées française. Il est en service uniquement dans l'aéronautique navale dont deux unités sont équipées (32F et 27S). Il est plus spécialement employé pour la lutte A.S.M.
Caractéristiques:  Poids : 13 tonnes. Diamètre du rotor : 18m90. Longueur hors tout : 23 m. 3 turbines Turbomeca III C de 1630 CV chacune. Vitesse : 275 km/h. Plafond : 3150 m. Autonomie : 4 heures. Armement : torpilles Mk 44 ou 46, missiles air-surface, grenades A.S.M.
Source:  Connaissance de l'Histoire.
Etendard IV M lors d'un catapultage à partir du porte-avions Clemenceau. Appareil monoplace d'attaque, l'Etendard IV M est en cours de remplacement par le Super-Etendard. Il équipait les 11° et 17° flottilles embarquées.
Caractéristiques:  Poids : 10,2 tonnes. Envergure : 9m60. Longueur : 14m35. Moteur : 1 réacteur Snecma 8 K 50 de 5 tonnes de poussée. Vitesse : Mach 1,02. Plafond : 13 000 m environ. Autonomie : 1 700 km. Armement : 2 canons de 30 mm, quatre points d'attache sous les ailes pouvant recevoir 1 360 kg de charges, au total.                        Source:  Connaissance de l'Histoire.

Le Super-Etendard N°3 malgré son numéro, fut en fait le premier livré à l'Aéronavale, lorsque le 28 juin 1978 il fut officiellement remis à la flottille 11 F à Landivisiau. On le voit ici "tout sorti" effectuant un appontage sur le "Clemenceau". Le pilote dispose d'une très bonne visibilité vers l'avant, ce qui est d'une grande importance sur un avion embarqué. (Photo E.C.P.A.).
Source:  Connaissance de l'Histoire.   
    












































1 commentaire: