Le Blohm et Voss P.215.02




""Le Nachtjäger P.215.02""
                                                                                                                                     Maquette Spécial Hobby.  Réf: SH 72002

""German Project ww.II""


Un grand merci à jean-Henri pour la traduction de la notice




                Historique:  La seconde guerre mondiale à donné un caractère de grande urgence au développement des avions-fusées et avions à réaction; l'imagination des concepteurs allemand semble s'être donné libre cours.
                Cinq exemplaires d'un tel avion auraient été réellement livrés aux unités de la Luftwaffe, une demi-douzaine ou plus étaient programmés pour être construits quand la guerre prit fin, tandis qu'environ deux douzaines d'autres avaient atteints des étapes de construction plus ou moins avancées avant qu'ils ne soient abandonnés ou rattrapés par des évènements. Néanmoins ces projets sont les exemples de la créativité extraordinaire et de l'ingéniosité des designers d'avions de guerre allemands.
                Le Blohm et Voss P.215 a été conçu pour satisfaire aux exigences du combat de jour et de nuit, par tous temps. De conception un peu semblable à celle du Blohm et Voss 212, le P.215 était de type aile volante avec une aile en flèche à 30° prolongée à chaque extrémité par des surfaces de contrôle obliques ou wingtips. Sur ces surfaces de contrôle, à la jonction avec l'aile, se trouvaient deux ailettes verticales.
                Le P.215 devait être un grand avion pour son type, avec un équipage de trois hommes dans une cabine pressurisée, il était propulsé par deux turboréacteurs HeS. 011 disposés côte-à-côte.
                Puissamment armé, il abritait dans son nez cinq canons de 30 mm ainsi que l'équipement radar. Deux canons de 30 mm tirant vers le haut montés en oblique et une mitrailleuse de 15 mm tirant vers l'arrière complétaient l'équipement.
                 Le projet de P.215.02 était une autre version du P.215 avec une capacité accrue en carburant et un poids de 15 200 kg en ordre de vol. L'autonomie devait être augmentée à 3 heures et le plafond de service était de 12 000 m. Aucune de ces variantes n'est entrée en service.
Caractéristiques techniques
Type:  chasseur de nuit triplace tous temps à réaction.
Avancement:  en cours de conception.
Motorisation:  deux réacteurs HeS 011 A.
Vitesse maximum:  910 km/h à 6 000 m.
Envergure:  18,75 m.
Longueur:  11,50 m.
Turboréacteurs HeS 011 A.  Source: Jet Planes of the Third Reich 
                          Prologue:  Alors pour ceux qui n'aiment pas le Short Run, qui ont plutôt l'habitude des maquettes qui se montent toutes seules, là il vaut mieux pas acheter ce modèle.
                             Et pourtant avec un peu de patience et de la volonté surtout, le peu de documentation qu'il existe, ce Blohm et Voss P.215.02 est de toute beauté.
                La maquette:  Comme toujours chez ce fabricant, nous trouvons toujours la même erreur en ce qui concerne le poste de pilotage. Si nous voulons refermer les deux demi-fuselages, il faudra rétrécir les pièces A5 - A6 - A9 - B4 et B5, plus la pièce A10 (radio). Il faudra passer du temps à ébavurer cette maquette plus le masticage. Mais là ne s'arrêtera pas nos déboires car il y a du travail.
                Je vous dresse d'ailleurs une liste de tout ce qui a été refait ou amélioré. Avec un nombre de 45 pièces plus la verrière, le tout moulé en gris clair. Un bon point pour la verrière qui est limpide, mais attention moulée en soufflée, il ne faudra pas la louper en découpant les contours. Dans la boîte nous trouvons une planche en photodécoupe, mais bizarre il n'y a que des ceintures pour deux sièges, alors qui l'y en à trois ?.
                             Avant de vous mettre à table et croquer cette maquette, armez-vous de patience, car il va y avoir du sport.
Liste améliorations et nouvelles pièces
- La pièce A11 est beaucoup trop épaisse (Soit bien l'amincir ou en refaire une autre en plastique étiré), cette poignée était le dispositif pour la tourelle dorsale.
- Refaire un manche à balai.
- Bien lester l'avant de la maquette.
- Percer les orifices des canons.
- Sur les demi-fuselage B1L et A1R creuser les goulottes des canons.
- Percer la jambe du train avant et coller un morceau de corde à piano pour la position de celle-ci. Faire un compas à la jambe de train.
- La pièce A3 s'adapte très mal au fuselage, elle est trop grande, il faudra la régler le mieux possible, ensuite masticage et ponçage.
- Bien affiner les jambes du train principal et les circuit hydraulique, faire des compas aux trains avec la planche Eduard n°SS110 ou 72248. Réduire en longueur les amortisseurs.
- Réduire l'épaisseur des ailes par l'intérieur, pièces A2R-B2R-A2L- et B2L, elles sont beaucoup trop épaisses, il suffit de regarder la vue de face de la revue Airpower de janvier 1982;
L'épaisseur des ailes.  Source; Airpower de janvier 1982
- Réduire l'épaisseur des dérives par l'intérieur, pièces A7R-B3R-B3L et A7L, pareil elles sont trop épaisses.
- Les moyeux des roues sont mal moulés, nous ne pouvons y faire grand chose, à moins que dans la boîte à rabiot......
- Il faut réduire en longueur environ 1 mm les trappes du train principal, pièces B6R et B5L, elles sont grandes.
- J'ai refait des consoles latérales avec décalques pour le pilote et navigateur comme le montre le livre Geheimprojekte der Luftwaffe.
Pour les consoles latérales.  Source: Geheimprojekte der Luftwaffe
                Percer deux trous dans les logements du train principal, pour pouvoir y mettre les jambes de train, vous aurez un meilleur collage et une bonne position.
- Mettre des harnais au siège arrière, car Spécial Hobby n'en n'a mis que pour les sièges avant.
- Percer deux trous dans la tourelle dorsale pour y coller les canons de 30 mm, fait dans de la corde à piano (Attention cette tourelle arrive à ras du fuselage). Mais en réalité il n'y avait pas de tourelle dorsale, mais en fait elle était monotube. 
- Il y a un décalage aile fuselage, très difficile à refaire, même pour ainsi dire impossible, à part un masticage.
- Combler le jour à la carte plastique sous l'aile gauche, jonction fuselage aile.
- Voilà je pense n'avoir rien oublié, il faut juste être patient et on y arrive.        
                
La peinture
Poste de pilotage:  Tout l'intérieur sera en RLM 66, ou Humbrol 92 ou 67. Les consoles latérales en noir, tableau de bord RLM 66 et noir, avec un brossage à sec; les cadrans argentés, pour finir la goutte de vernis brillant dans chaque cadrans. Sièges en RLM 66, harnais kaki et boucles en argent. Manche à balai en RLM 66, noir et rouge. La pièce 11 en gris clair.
Les trains d'atterrissage:  Les jambes de train seront en RLM 02 ou Humbrol 92, les vérins en chrome silver, les roues, moyeux en RLM 02, pneus gris foncé.
Les puits de train:  Tout sera en RLM 02, ainsi que les portes intérieures des trains.
L'intérieur du nez de la maquette sera en RLM 02.
La sortie des turboréacteurs en gun-métal, ensuite un brossage à sec.
Les canons de 30 mm seront en gun-métal.
La peinture de la maquette
                J'ai opté pour le camouflage trois tons avec des lignes droites, RLM 76-RLM74 et RLM 75
Le dessous sera RLM 76 ou Humbrol 146. Le dessus sera RLM 74 et RLM 75, ou Humbrol 91 et 79. La face extérieure      et intérieure des dérives seront en moucheté RLM 74 et RLM 75.
Nous passerons la verrière au dentifrice blanc pour la rendre plus limpide, une partie sera en 74 et l'autre en 75, elle sera collée à la fin après que la maquette a eu le vernis satiné.
Les décalcomanies:  Avant de les poser, une couche de vernis brillant ou satiné sera vaporisé pour atténuer la brillance du film. J'ai récupéré deux swastikas sur la planche microscale n° 72 160. Nous terminons par le vernis satiné et la verrière. 
                                                                    Malafon.    























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire