Le lanceur Thor-Able 1





THOR - ABLE 1
                                                                                                                                       Maquette Revell au 1/110.  Réf: H - 8639 - 0389


Source de l'historique: Capcomespace.

               Historique:  Développé à partir du missile Thor DM-118 en 5 versions qui volent d'avril 1958 à avril 1960 (16 vols). 7 lancements sont des lancements de satellites notamment les sondes Piooner (trois échecs) vers la lune et le premier satellite météo Tiros. 
Le satellite météorologique Tiros 1 
Source:  Fusées et Astronautique

                            Tiros veux dire:  Television and Infra-Red Observation Satellite.

                             L'origine du Thor Able provient probablement du fait qu'en juillet 1954, l'Air Force cherchait un moyen pour étudier les rentrées atmosphériques des ICBM. Elle avait demandé au Naval Research Laboratory de voir s'il était possible de développer un dérivé du Viking qui permettrait de simuler les rentrées atmosphériques de ogives des ICBM.
                Deux versions ont été proposées, le M-10 et le M-15, équipés de 2 étages supérieurs. Le M-15 ressemblait à ce qui est devenu le Vanguard, le lanceur de satellite. L'Air Force a finalement transféré le deuxième étage du Vanguard sur le Thor, pour les recherches sur la rentrée atmosphérique et a ajouté le troisième étage pour le lancement de satellites ou sondes. A cette époque, le deuxième étage du Vanguard était le seul étage supérieur à propergol liquide disponible pour le lancement de satellites ou autres usages.
Décollage d'une Vanguard avec le satellite Pamplemousse
Source:Les dossiers Espace
                Les Thor Able ont un premier étage commun le missile DM18 ainsi qu'un second étage Able (0,8 M sur 0,8 m et 2268 kg) équipé d'un moteur Aerojet AJ10 et un troisième X248 pour les versions 2,3 et 4.
                Aussi à noter que le Thor Able, en version à 2 étages, sans son troisième étage à propergol solide à servi à l'essai d'ogives de rentrée atmosphérique. Lors d'un de ces essais, 23 juillet 1958, on avait placé à bord, une souris Wickie. On n'avait toutefois pas réussi la récupération après la rentrée atmosphérique.
Thor-DM-18 Able 1
                Premier étage:  Thor-DM18.
                Second étage: AJ10-41.
                Troisième étage: X-248-A3.

17 août1958
Echec de Pionner 0 et de la sonde lunaire
          
Voici un document en photos sur la préparation
 et le tir de la fusée Thor Able 1  127
Le Secret du "Pioneer"

Ce formidable document est parut en 1957 dans au delà du CIEL 
Opération de stérilisation dont le but était d'éviter un transport
éventuel de microbes terrestres sur la surface lunaire 
Le moteur fusée du Thor encore à l'usine, avant l'opération
Le premier étage de l'ensemble (Thor modifié pour 
le lancement lunaire) sur sa plate forme de départ
Second étage du missile lunaire, constitué par le
second étage de l'ensemble Vanguard est hissé 
pour être monté sur le premier étage
La partie supérieure du premier et la partie inférieure
du second étage avant d'être branchées l'une sur l'autre:
le moteur fusée, dont on voit la sortie de déchargement 
qui dépasse, fournie une poussée d'environ 3 400 kilos 
 Les deux premiers étages ont été rapprochés et reliés
l'un à l'autre, on peut voir clairement le raccord conique
qui unit les deux fusées
Le troisième étage de l'ensemble, qui est formé par
un troisième étage de l'ensemble Vangard (une fusée 
à propergol solide, capable de fournir une poussée
de 1 350 kilos), est descendu sur la tête du second étage 
Cet ensemble est installé sur la fusée centrale destinée à
voyager solidaire de ce dernier dans l'espace; la fusée est
constituée par le corps central cylindrique que l'on voit dans
la photo; au-dessus on remarque huit petites fusées divergen-
tes , dont le rôle n'a pas été expliqué d'une manière satisfaisante 
L'ensemble instrumental est définitivement installé à sa place,
on voit dépasser en haut la sortie de déchargement de la fusée
centrale, tandis qu'on peut distinguer au-dessous les petites les
petites fusées divergentes
Dessin, au moment où le troisième étage entre
en fonction; deux secondes après l'instant où ce
dernier s'épuise, par contre, le missile instrumen-
tal se détache, et de ce dernier se détachent 
également les petites fusées, dont une, ou plusieurs
devraient s'allumer pour corriger la trajectoire du missile
L'ensemble est prêt pour le lancement; la partie
supérieure du second étage est encapuchonnée
de manière à recouvrir le missile et le troisième
étage. Cette enveloppe se détache, comme le 
montre le dessin
Le moment toujours dramatique, du
décollage: le moteur du premier étage
est en fonction et l'ensemble s'élève 
majestueusement
Le vol ne durera que 77 secondes, la
grande fusée blanche explosera en l'air 
après un incident technique
La lueur du déchargement des moteurs du
véhicule de lancement du Pioneer marquer dans
le ciel la trajectoire ascensionnelle du missile
Installations électroniques spéciales qui ont suivi
le Pioneer dans sa couse dans l'espace, du début 
à la fin de son malheureux voyage

Voilà quel est le secret du Pioneer

Le Thor-Able 1 en maquette
                La maquette:  Bravo Revell car dans la boîte il y a deux maquettes, en plus du missile Thor,nous y trouvons le Jupiter, si seulement s'était toujours comme cela.
                La maquette est moulée en gris clair avec un nombre de 102 pièces, je me rappelle que ce kit était sorti en 1959 et en 1983, j'ai l'édition de 1983 sous le label History Makers. Dans le montage de la maquette je n'ai pas utilisé les figurines et socles. Nous pouvons faire deux versions: le missile IRBM Thor ou le Thor-Able, j'ai opté pour ce dernier.
                Revell n'étant le seul, les marques New Ware Models au 1/144, ITC au 1/125, Adams au 1/87 et Mach au 1/48 ont sortis eux aussi le missile Thor.
L'édition de 1983
                Le montage:  Comme je le disais plus haut dans la description de la maquette, il faut procéder par étapes, avec le montage, la peinture et les décalcomanies.
                Au sujet des décalcomanies, la planche qui était dans la boîte était jaunie, comme c'est pas facile de retrouver tous les motifs, il y a un remède.   Le voici: On peut tout simplement blanchir le jaunissement au soleil. Scotchez le décalque sur la surface intérieure d'une fenêtre en plein soleil. Assurez vous que la fenêtre ne forme pas de condensation, cette condensation risquerait de déclencher l'adhésif activé à l'eau et abîmer le décalque. Laissez le décalque sur la fenêtre pendant quelques semaines en le vérifiant de temps à autre. La lumière du soleil blanchira le jaune avant de passer le décalque. 
La solution pour les décalques
                Étape 1-2-3-4 et 5:  Montage du Thor ou Thor-Able, si on fait le Thor-Able pas besoin de la pièce n°3. Suivre le plan pour la peinture et décalques, on passera à la fin le vernis satiné. 
                Étape 6-7-8-9-10 et 11:  Le montage de la plate forme. La il faut faire attention à la figure 7 et 8, car il faut coller les pièces 24R et 25L avant la pièce 26.
                En ce qui concerne la figure 10, celle-ci est mal représentée sur le plan, donc faire attention dans le montage. Faire aussi très attention à certaines pièces qui doivent rester mobiles, donc éviter de les coller. Suivre le plan pour la peinture et les décalques, on passera à la fin le vernis mat.


                Etape 12:  Le montage du mât, comme je le disais dans la description de la maquette, il est impossible de mettre la pièce 38 dans les pièces 39 et 40. De mon côté j'ai tout simplement coupé la pièce 38 à la première section et je l'ai collée sur les pièces 39 et 40, de toute façon on n'y voit absolument rien après.
               Suivre le plan pour la peinture, on passera à la fin le vernis mat.
              Etape 13-14-15 et 16:  Le montage de la remorque du Thor-Able. Aucun problème pour ce montage, on peut laisser les roues mobiles, de mon côté je les ai collées. Par contre les pièces qui encerclent le Thor-Able doivent rester mobiles. Suivre le plan pour la peinture, les décalques, on passera à la fin le vernis mat?
                Etape 17-18-19-20-21 et 22:  Le montage des remorques et du tracteur. Pas de problème pour les remorques, on peut laisser aussi les roues mobiles, de mon côté je les ai collées. 
                Pour le tracteur, il a été amélioré, j'ai donc fait des vitres, levier de vitesse, frein à man, tableau de bord avec décalque et pour terminer les optiques.
                Suivre le plan pour la peinture, les décalques, on passera le vernis mat à la fin. 
                Etape 23:  Le montage des hauts parleurs, suivre le plan.
                Etape 24:  Les figurines, pour ceux qui sont intéressés.
                Voilà notre Thor-Able est fini, avec de la patience, du temps et de la bonne documentation, on peut faire une jolie maquette.
                                                                          Malafon
                                        
                 
                
                
                
  





































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire