L'Arado E-377 A







La bombe volante Arado E-377 A

""German Project WW II""
                                                                                                                                                 MaquetteDragon au 1/72.  Réf: 5001-01.


Source pour l'historique: Xplanes.free.fr


                Historique:  L'Arado E-377 fut l'un des derniers projets de bombe volante soumis au RLM avant la fin de la seconde guerre mondiale. Comme d'autres constructeurs allemands Arado en partenariat avec Rheinmetall-Borsig, développait une bombe volante qui pouvait être emportée sous un Arado 234 ou un Heinkel 162.
                L'E-377 était entièrement construit en bois et avait un fuselage de section circulaire. Le nez de l'engin contenait deux tonnes de Trialen 105, un explosif puissant particulièrement approprié pour les attaques de navire. En outre, 500 kg d'un liquide incendiaire étaient stockés dans la parties arrière du fuselage et servait égalementà équilibrer la masse de l'ogive à l'avant. Une bombe standard SC-1800 pouvait également être installée dans le fuselage à la place de l'ogive de deux tonnes.
               Les ailes étaient implantées en position haute sur le fuselage et contenaient des réservoirs de carburant. Le décollage se faisait avec un chariot largable semblable à celui conçu pour l'Arado 234A mais avec des roues supplémentaires pour supporter la masse supérieure du composite Ar-234/E-377.
                Aucun exemplaire de E-377 ne fut construit mais sa version peut être considéré comme l'ancrêtre des engins à réaction sans pilote aéroportés ou tirés du sol comme le North American Hound Dog, le Vougt Regulus ou le Martin Matador.
Le chariot de l'Arado Ar 234 A.  Source: AFV Profiles 215
                La maquette:  La boîte Dragon s'intitule Mistel 5: He 162 A-2/E-377 A dans la série Golden Wings, c'est à dire deux maquettes, avec au total de 43 pièces pour le He 162 A verrière comprise + la planche en photodécoupe; et de 54 pièces pour la bombe volante Arado E-377 A. Le tout moulée en gris clair, il y a aussi deux planche de décalcomanies. De mon côté j'ai voulu faire que la bombe volante sur son chariot, ce qui sera le sujet de cet article.
                            
                                  

Le montage du chariot
                Aucun problème pour ce montage, le seul point noir que l'on pourrait dire, l'explication pour le montage de la symétrie pour les pièces C24 et C25, la plan l'expliquant mal,pour les C28 deux fois aucun problème. La solution il faut monter le chariot à plat sans les roues. 
Pour avoir une parfaite symétrie
                Attention à la pièce C9 elle est très fragile, le diamètre des pièces C29 sont à diminuées. En collant la pièce C14 sur C12 celle-ci doit toucher C15 et C16. Les roues sont superbes, elles peuvent être mobiles, la roulette avant aussi.
Le chariot de la bombe volante

Le montage de la bombe volante
                J'ai quand même montéles supports de l'avion porteut Heinkel He 162 A, il faut lester l'avant de la bombe sinon ?. Il faudra mastiquer par endroit, les pièces C35 et C36 doivent être collées avant de coller les pièces C31-C32-C33 et C34.

La peinture du chariot
                Tout le chariot sera en RAL 7001 qui correspond au 128 de chez Humbrol, qui est un gris boussole satiné, les moyeux des roues seront aussi en gris boussole, les pneus en gris blindé. Nous terminerons par un patinage, j'ai ajouté un numéro d'ordre sur ce chariot et la couche finale de vernis mat ou satiné.

La peinture de la bombe volante
                Toute la bombe sera en RLM 76, j'ai de la chance d'avoir encore de la peinture Aero Masters donc à l'aérographe c'est super. Sinon vous prenez le 166 de chez Humbrol ce qui fera l'affaire. Nous ferons ensuite un camouflage au pinceau sec aux poils courts avec un gris blindé, (Attention il faut que sa soit trés léger) sur l'extrados et le fuselage. Le devant des turboréacteurs à l'avant seront rouge, l'intérieur en Polished aluminium, à l'arrière les turboréacteurs seront en gun métal l'intérieur aussi, faire un brossage à sec. Nous terminerons par le vernis satiné.

La décoration de l'Arado E-377 A
                Aucun exemplaire de E-377 A ne fut construit, je me suis donc permis de faire une décoration fantaisiste. L'extrados recevra des balkankreuz blanche de 12 mm, indem pour l'intrados mais qui seront noir, quand au fuselage elles seront blanches de 11 mm, une bande rouge à l'arrière des balkankreuz et un numéro en bas du gouvernail.

La présentation
                Un petit diorama avec une Kübelwagen et du personnel de la Luftwaffe de la marque Preiser et le tour est joué.
                                                                         Malafon 

      









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire