Analyse du F-100 D des Editions Altaya




Le F-100 D Super Sabre
                                                                                                                                                    Maquette Altaya au 1/72.  Réf: 01.


Pour moi il y a du beau dans cette maquette



Le F-100 Super Sabre, le premier des "Century Fighters"


                Bref historique: Tête de file de la "Série du Siècle" des chasseurs de l'US Air Force, le Super Sabre avait été conçu comme chasseur bombardier à partir des leçons de la Guerre de Corée.
                Au départ, il s'agissait simplement de redessiner l'aile du "vieux" Sabre.
                Entre-temps, un nouveau et puissant propulseur (le Pratt & Whitney J 57) se trouva disponible, et la décision fut prise de construire le Super Sabre autour de ce réacteur.
Le turboréacteur Pratt & Whitney J 57. Source: Le moniteur de l'Aéronautique
                C'était la combinaison gagnante. Le premier chasseur supersonique du monde allait engendrer toute une dynastie d'intercepteurs et de chasseurs-bombardiers. Il fut le protagoniste de l'empennage horizontal surbaissé, destiné à éliminer un phénomène d'instabilité extrêmement dangereux qui apparaissait précèdemment sur les appareils à très hautes vitesse.
                A noter parmi les innovations qu'il apportait, l'empennage horizontal monobloc et l'emploi du titane dans la composition de certains alliages.
                Caractéristiques:  Envergure 11,81 m. longueur hors tout 16,54 m; hauteur 4,96 m; surface alaire 35,77 m2.
                Performance:  vitesse maximale à 10 970 m, 1 390 km/h
                Moteur:  turboréacteur Pratt & Whitney J 57.
Un Super Sabre de l'escadron 3/11 Corse de l'armée
de l'Air.  Source: L'encyclopédie de l'Aviation
                La maquette Altaya:  La première maquette Avions de Combat à réaction aux Editions Altaya au 1/72. On peut dire le mot maquette, car ces productions sont en plastique et métal injecté. Au premier coup d'oeil cette miniature me rappel le F-100 D de Italeri, la gravure en creux est superbe.
                N'empêche c'est du beau travail, nous les maquettistes nous allons avoir du mal à nous en remettre, car si toute la collection est pareil, il y aura acheteurs.
               J'ai fait le tour de cette maquette, je n'ai relevé que quelques défauts mineurs, qui peuvent être corrigés.
               1) Sur le fuselage avant il y a de chaque côté il y a le joint intrado extrado, mais la difficile à refaire.
               2) La perche de ravitaillement en vol, la longueur est un peu petite. 
                          3) Les trains:  Celui avant, avec de la bonne documentation on peut l'améliorer, il faut repercer pour la jambe de train, celle-ci étant à côté de la porte de train. Pour le principal, la aussi on peut l'améliorer en cherchant dans la boîte à rabiot des roues avec frein à disque, par exemple ceux d'un Super Mystère.
                Au sujet du train principal, il faudra repercer les trous pour les jambes de train, ceux-ci sont trop vers le centre, elles doivent pratiquement toucher les portes de train.             
Le détail des pièces
La maquette sur son socle
               4) Dommage que l'aérofrein ventral n'a pas été en position ouvert.
                Epilogue:  Un grand bravo à Altaya pour cette première maquette, cette collection và être formidable, j'attend avec impatience la deuxième maquette qui je crois devrait être le Dassault Mirage III E.
                Un dernier mot pour les Editions Altaya, SVP une collection de missiles sur tous les pays, moi je serais content.
                                                                            Malafon

La maquette sur ses roues
J'ai pris cette photo en 1970 sur le tarmac de Metz-Frescaty
La position des jambes de train sur un F-100 D. 
Source:  La chasse à réaction


































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire