Le Royal Flush 1971, à la gloire du Mirage III R

Le Royal Flush1971


Reportage, photos, dessins et maquette par mon ami Guy Vaugeois.


                           Prélude:  Pour le défilé du 14 juillet 1971, la 33° Escadre de Strasbourg s'installe sur la plate forme de la BA-113 de St Dizier avec ses Mirage III R.
                Une occasion, peut être, pour moi de faire discrètement quelques photos (pratique interdite à l'époque).
               La surprise le n°311 est plein de patchs sur sa livrée. J'entreprend de le fixer sur toutes les coutures.
                Satisfait, je continue ma promenade et je tombe sur le n°312 qui a encore plus de tags, je vise et "coïc"... ?! ... (merde) çà ne marche pas ?. J'étais à bout de film sur mon Kodak Rétinette 2A et pas de bobine dans la poche. J'ai pris mon petit carnet sur lequel je notais les codes, les numéros des avions. J'ai tout dessiné, tout noté.
                Les mécanos de la 33, amusés, me signalèrent que le troisième Mirage de ce fameux Royal Flush était resté à sa base, car il arborait sur toute la surface de sa dérive un immense membre viril avec tous ses attributs !, cette décoration risquait d'être visible des rues de Paris ! ... et à la télé.
           Avant ce Royal Flush XVI, cette pratique n'était même pas imaginable dans l'Armée de l'Air, mais à partir et grâce à ce fameux concours très acharné, la rigueur s'est un peu relâchée. Petit à petit toutes les unités honorèrent, des visites, des rencontres par de discrets petits patchs.
               Nous devons à tous cesmécanos et pilotes de cette mémorable rencontre de 1971, les belles "DECO" d'aujourd'hui.
                                                 Guy Vaugeois janvier 2008. 


Extrait d'un article publié dans le CAMOUFLAGE AIR JOURNAL
de juillet 1972 par Guy Vaugeois

                Depuis 1956, seize concours ont mis aux prises les unités de reconnaissance des FORCES ALLIES CENTRE EUROPE. Depuis le retrait de la France de l'Otan la 33ième Escadre de Reconnaissance y participe en tant qu'invitée. Une invitée de marque, puisqu'elle a remportée 10 fois l'épreuve.

Le déroulement du concours

                Une équipe de 3 pilotes doit effectuer 12 missions (3 objectifs par mission) en effectuant la reconnaissance à vue et la reconnaissance photographique. Les tolérances horaires sont de 1 mn pour le décollage, 3 mn pour l'unique survol de chaque objectif avec une vitesse imposée de 800 km/h. Au retour le pilote n'a que 15 mn pour rédiger son compte rendu, l'équipe photo, développementn interprétation des documents 30 mn.
               Ensuite ces deux rapport sont confrontés et notés.
              Les objectifs sont les mêmes pour tous les participants, cette même mission est confiée à chaque équipe toutes les 5 mn.
                Des unités de l'Armée de Terre sont chargées de mettre en place les objectifs (plastrons camouflés). Ces unités participant parallèlement à un concours de camouflage.
                Le Royal Flush XVI se déroula en Allemagne au mois de juin 1971, opposant des Mirage III R, RF-4C "Phantom", RF-84 F "Thunderflash", RF-104, CF-104, et donna les résultats suivants :
 
Description, décoration du Mirage III R n° 312 Code 33-NJ
Après le concours "Royal Flush 1971"
Photos du Mirage III R n° 311 code 33-NL

Maquette du Mirage III R n° 312 code 33-NJ

Maquette exposée au Musée Aéronautique Marcel Dassault de St Dizier (52)
                                                                Guy/Malafon


















































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire