Le Messerschmitt Me FiSK 199



Le Me FiSK 199
                                                                         Conversion sur la base d'un Me 109 G2 de chez Heller au 1/72.  Réf: 076.





                Historique:  Produit parallèlement au Bf 109 G-1, quoiqu'en plus grandes quantités, le Bf 109 G-2 n'avait cependant pas d'habitacle pressurisé ou de booster GM 1.
                Le Messerschmitt Bf 109 G-2/R1, était une tentative de représenter le développement d'un chasseur bombardier (Jagdbomber mit vergrösserter Reichweite or Jabo-Rei) capable d'emporter une bombe de 500 kg.
                Le Bf 109 G-2 ne donna naissance qu'à un seul avion expérimental, le Bf 109 G-2/R1 conçu à partir d'un exemplaire de présérie le Bf 109 G-0, remotorisé avec un DB 605 A. Mais la bombe SC 500 prévue pour être montée sous le fuselage donnait à cet appareil une garde au sol insuffisante, notamment au moment du décollage.

Un moteur DB-605 A découvert en France
               Cette histoire date du 01/05/1983 la revue Aviation Magazine relatait la découverte de ce moteur par un restaurateur dont son prénom était Jean-Marie, il avait trouvé ce moteur dans une casse de la région parisienne, en voici d'ailleurs deux photos.
Sur cette photo de face, on remarque l'arbre
moteur évidé pour recevoir le canon axial de 20 mm
Pour des raisons de présentation et de facilité, le
moteur est placé à l'envers sur des roulettes amovibles
Deux Bf 109 G-2 photographiés dans le secteur de Leningrad
                La firme Gerhard Fieseler Werke, résolut le problème en fabriquant une roue spéciale qui, placée juste en arrière de la bombe, pouvait être larguée en vol par la mise à feu de boulons explosifs et rejoignait le sol suspendue à un parachute.
                Des points d'attache pour deux réservoirs de 300 l, destinés à accroître le rayon d'action du G-2/R1, furent prévus.
                Le constructeur Gerhard Fieseler Werke, chargea la firme proche Skoda Werke Prague pour les détails et la nouvelle désignation à donner à cet appareil. On lui donna le nom de (FiSK 199), suite à la modification du Bf 109.
                Le Messerschmitt Me 199 FiSK pouvait avoir un excès de poids en surchage de 9 000 IB (4 080 kg) grâce à son nouveau train spécial situé derrière la bombe ventrale.
                Après plusieurs vols d'essai concluant, le projet fut en fin de compte abandonné.
Caractéristiques du Me FiSK 199 
                Envergure:  9m92.
          Longueur:  9m04.
          Hauteur:  3m02.
          Moteur:  1 DB-605 A.
         Armements:  1 bombe de 500kg (SC 500) et 2 MG de 7,9 mm.
         Carburant:  2 bidons supplémentaires de 300 l.
         Roue spéciale:  Placée juste en arrière de la bombe.  

                Photos:  En haut: le seul et unique Me Fisk 199.
                              Au milieu: récupération du train spécial par parachute.
                              En bas: position du train spécial sous le fuselage.
          Source:  Air Enthusiast International de janvier 1974.
                La maquette:  Quand j'ai fait cette conversion e 1995, il n'existait aucune maquette. Maintenant la marque Amodel nous là sorti au 1/72, réf: 7222 et la marque Hasegawa au 1/48, réf: 09645.
                Pour ceux qui veulent faire cette conversion il faudra récupérer deux réservoirs de 300 l sur le kit du Stuka de la marque Aifix au 1/72, une bombe de 500 kg, et faire un train en Scratch (voir le croquis plus haut).
                De la maquette Heller, il ne faudra pas mettre les bossages de capot, pièces 34 (2fois), les bosses haricots d'ailes G et D pièces 3 et 4, l'antenne Loop pièce 18, les gondoles d'armement pièces 27 (2 fois), plus les mitrailleuses pièces 38 (2 fois), le filtre à air tropical pièce 37 et pour finir le réservoir et son support pièces 24-25 et 26.

La boîte du G2 d'Heller
Le plan Heller
                Le montage:  Jolie maquette qui se monte très bien, dommage qu'Heller ne sorte plus d'aussi jolis oiseaux.
                Nous commençons par le poste de pilotage, comme votre serviteur est toujours aussi pinailleur, je me suis servi pour faire l'intérieur de l'avion, du set de Modelaid International (COCKPIT INTERIORS), que l'on trouvait dans cette revue. De nos jours, nous ne trouvons plus cette revue dans les Kiostes, il faut dire que cela était joli, le tout en couleur, tout y était représenté, baignoire, consoles G et D avec cadrans et manettes, tableau de bord avec cadrans, et en prime les ceintures, et en couleurs aussi. Il suffisait de faire un découpage, de monter et coller le tout ensemble comme pour un cube, après quoi le tout allait dans le fuselage.
Un exemple de Cockpit Intériors celui du P-51 D Mustang
                Bon j'ai mon TGV à prendre, nous allons donc monter l'intérieur de cet avion comme d'habitude, et faire comme Heller nous le dit. Tout l'intérieur sera donc RLM 02 ainsi que les consoles, touche de peinture et brossage alu sur les cadrans, siège en gris foncé, appui tête en couleur cuir (faire des ceintures), tableau de bord noir mat, brossage des cadrans en alu, viseur noir mat.
                Nous collons les deux parties du fuselage, les deux empennages, faire les vérins en Chrome Silver.¨Pour les roues, moyeux en RLM 02, pneus en noir mat. Reste la roulette de queue et celle ventrale qui seront en noir mat et en RLM 02.

                           
                La finition:  Le dessous de l'avion sera en RLM 65, avec une partie du fuselage et les bidons. Le dessus en RLM 71 et RLM 83. Faire des tâches de gris de chaque côté du fuselage et une bande jaune.
                Les décals:  Nous pouvons nous servir des croix de chez Heller, se procurer la planche de chez Carpena Réf: 7212 pour les lettres et deux swastikas de chez Microscale Réf: 72160.
                Le diorama:  A vous de voir, de mon côté j'ai fait deux options (voir les photos couleurs), l'avion est tellement petit qui ne faut pas y mettre grand chose.
                Epilogue:  Encore un projet made in German, pour moi le RLM (Reichsluftfahftministerium), aurait dû plûtot développer sa masse de bombardier, car ce sujet leur faisait défaut.
                Qui sait si la Luftwaffe avec ses réacteurs, car elle était en avance pour cela, ses réacteurs tout puissants n'auraient pas changés le cour de la guerre. Mais voilà, il manquait une chose à l'appel, cette chose allait changer le cour de la guerre.     Le pétrole.
                                                                          Malafon
L'original Me Kisk 199
Source:  Koku-Fan n° 134 de novembre 1982




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire